Meilleures ventes

Quelle pagaie de SUP choisir?

Quelle pagaie de SUP choisir?

Comment bien choisir sa pagaie pour son SUP ?

 

Si vous débutez dans la discipline du Stand Up Paddle (SUP), alors prenez soin de lire cet article attentivement.

Et si vous en avez déjà fait, alors prenez le temps de le lire quand même comme ça vous pourrez partager vos acquis à votre entourage en SUP.

 

En effet, il est indispensable de bien choisir sa pagaie de SUP pour  adopter la meilleure gestuelle de rame possible et ne pas se faire mal, principalement au dos et autres articulations.

Les paramètres à prendre en compte sont alors la longueur, le type de matériau et à savoir si la rame est réglable ou fixe.

Aussi il est important de porter une attention particulière sur l’utilité que nous voulons en faire. C’est-à-dire : Pour faire du surf, pour vous baladez ou pour faire de la race (longue distance).

Nous évoquerons aussi l’épaisseur et le volume de votre planche, la forme de la pale de votre pagaie, le vent, votre posture (droit/fléchi).

 

 

 

 

 

 

 

~ I ~

 Parlons de la longueur de la pagaie.

Afin que vous adoptiez le bon mouvement de rame, que vous ne vous fassiez pas mal au dos et pour éviter que vous esquintiez le rail de votre planche de SUP dès que vous changez de côté pour ramer, alors il faut que la longueur de votre pagaie soit adaptée à votre taille.

-        Si vous sentez que à chaque mouvement de rame vous ne faites que effleurer l’eau, alors votre pagaie est TROP COURTE.

Si vous tapez dans le rail de votre planche de SUP à chaque changement de côté et que vous sentez que votre posture est trop raide et trop droite, alors votre pagaie est TROP LONGUE.

 

-        Pour vous faire une petite idée : longueur de votre pagaie = votre taille + 10 à 30cm max

 

 

Pour affiner vos réglages, nous pouvons maintenant parler de :

-        L'épaisseur et du volume de votre planche de SUP.

« Car entre un SUP fait pour le surf (autour de 90 litres) où on rame les pieds immergés et un SUP de race (autour de 300 litres et 20cm d'épaisseur), il vous faudra une pagaie 20cm plus longue sur la planche de race que sur la planche de surf pour le même mouvement. »

 

-        La largeur de planche

 

-        La forme et longueur de la pale

 

-        L'activité  que vous voulez faire avec votre SUP, soit : balade / surf / race / sprint / down-wind / beach-race / eau-vive.

 

-        Le vent : facteur qui peut s’avérer très gênant à la navigation, il faut y faire attention, surtout en mer…

 

 

-        La posture du rameur (droite ou fléchie)

 

 

 

 

 

 

 

 

~ II ~

 

Parlons plus en détail des pagaies réglables et des pagaies fixes :

 

Afin que vous puissiez faire les meilleurs réglages sur votre pagaie, voici les indications qui vous seront utiles quelques soit votre programme de navigation.

-        Pour la balade : longueur pagaie = votre taille + 10 à 27cm

 

-        Pour le surf : longueur pagaie = votre taille + 0 à 20cm

 

-        Pour la race : longueur pagaie = votre taille + 15 à 30cm

 

 

Avantage des pagaies réglables :

-        Prendre le temps de tester différentes longueurs avant de trouver son aise.

-        Polyvalence de la pagaie quelques soit l’activité.

-        Permet de travailler des muscles différents ou soulager des douleurs en modifiant la longueur de votre pagaie : + long = épaule / + court = lombaire.

-        Inter changer sa pagaie avec un(e) ami(e) de taille différente.

Inconvénients des pagaies réglables :

-        Plus lourde que les pagaies à longueur fixe

-        Perte de flexibilité du manche dans la partie supérieur de la pagaie.

-        Rentrée d’eau : vous serez épargné en balade mais en mer dans les vagues il vous faudra vider régulièrement la pagaie.

 

 

~ III ~

 

Parlons du choix du matériau de la pagaie :

 

-        Les pagaies en bois sont très raffinées et ont un certain charme esthétique. Elles sont douces à l'usage mais elles sont plus fragiles et plus lourdes.

 

-        Les pagaies en alu sont lourdes également et le matériau est très agressif sur les rails de votre SUP. De plus vous aurez une sensation désagréable de froid si vous souhaitez en faire en automne et en hiver.. Si vous voulez durer dans la pratique du SUP et en faire plus de 5 fois dans l’année, je vous conseille d’éviter ce type de pagaie…                                                                                                                 Ces rames sont peu chères mais ont tout à fait leur place si vous en faites que occasionnellement.

 

-        Les pagaies composites (fibre de verre ou carbone) n’ont rien à envier des pagaies alu ou bois. Leur légèreté et solidité font d’elles des pagaies qui t’apporteront le plus d’efficacité dans ton mouvement de rame et le moins de douleurs. Il est à noter que ces rames ont une rigidité plus ou moins différente selon leur pourcentage de carbone.

 

~ IV ~

 

Le choix du type de pale :

Les paramètres à prendre en compte seront les suivants :

-        Sa surface, sa forme : privilégiez une grande surface pour être explosif dans vos accélérations. Privilégiez une petite surface pour avoir une fréquence de rame durable.

 

-        Toujours à propos de la matière : bois, carbone, fibre, plastique, alu auront un impact sur la flexibilité de la pale et donc sur vos performances. Là encore, le carbone et la fibre seraient à privilégier.

 

~ V ~

 

Petites astuces utiles pour faire durer son matériel (pale et pagaie) :

 

Pour garantir une protection de votre pale et aussi des rails de votre SUP, ajoutez une protection sur la tranche de la pale de votre pagaie. Pour cela utilisez des butoirs de porte de voiture par exemple qui feront très bien l’affaire ou rendez-vous dans votre surfshop pour obtenir une protection spécifique.

 

Ne vous en servez pas pour une autre application que le SUP.

 

N’entreposez pas votre pagaie exposée au soleil toute une journée (dans une voiture par exemple), sinon les propriétés du carbone seront altérées et vos performances de même.

 

Ne prenez pas appui sur votre pagaie sur le sol.

 

Ne pas faire tomber sa pagaie, pensez à toujours la poser délicatement en évitant le plus possible les chocs. Le carbone n’apprécie pas les chocs soudains.

 

Si vous en avez la possibilité, pensez à protéger votre pagaie et votre pâle dans une housse de pagaie

Besoin d'une pagaie? Retrouvez toutes nos pagaies pour le sup ici

https://www.enemii.fr/11-accessoires-paddle